Très attendu, le nouveau film de Nicolas Winding Refn a déçu. Après le coup de foudre en 2011, c’est le désamour complet avec la croisette. Faut-il vraiment tout jeter de cet opus mystique à la stylisation extrémiste ?

Rejoignez la conversation