Annoncé il y a quelques heures, le palmarès du 67e Festival de Cannes a suscité l’approbation comme la surprise. Dans les coulisses des espaces presse, vos dévoués cannetons ont recueilli à chaud les réactions des journalistes et des lauréats, et vous proposent quelques éclairages sur un grand prix du jury, exceptionnellement bicéphale: le jeune Xavier Dolan, avec « Mommy », et le vieux Godard, avec « Adieu au langage ». Retour sur ces deux films réunis par le hasard du festival.

Éditrices : Emma Alluyn, Odile Chatirichvili, Marie-Nil Chounet, Caroline Guigay.

Plus de 4 réactions à cette émission !

Odile

Les « mommies » est un travail collectif d’élaboration calembourienne, tout comme l’intégralité de notre production cannoise ! Soyons honnêtes, ce titre fut notre principale motivation pour réaliser l’émission à 4h du matin : pas question de passer à côté !
Merci Gabo pour ton beau commentaire / coup de gueule / trashage en règle de JLG. Et pour ta déclaration d’amour pour Xavier D. – amour que nous partageons largement.

Gabo

Malheureusement, je n’ai vu aucun des films en compétition… Mais je n’ai que peu de doutes sur la nature du nouveau Godard, car « Adieu au langage » pourrait être le titre de tous ses précédents films depuis 25 ans. C’est vrai qu’aucun film de la Nouvelle vague n’a reçu de Palme d’Or (à l’extrême limite, pourrait-on accepter Les Parapluies de Cherbourg ?), mêmes si les Quatre Cents Coups avait quand même eu le Prix de la mise en scène en 1959. Autant un prix donné au jeune Godard aurait eu un sens, aujourd’hui les films autant que la personne me semblent complètement détestables. Donc pour ma part, je pense que JLG ne peut être au palmarès que pour de mauvaises raisons. #nul

En tout cas merci pour cette couverture du Festival, ça donne envie de voir beaucoup beaucoup de films ! Et qui trouve les jeux de mots pour les titres de l’émission ? Les « mommies » m’a fait mourrir de rire.

TEAM DOLAN FOREVAAAA <3 <3 !!!11

Comments are closed.