Bleu, bleu, l’amour est bleu, dit une chanson qui fit, il y a quelques décennies, sensation à l’Eurovision. Mais seul l’amour peut aussi vous faire voir rouge, rouge profond, rouge passion, ou rouge confiture-goût cyanure. C’est dans les nuances de ce spectre chromatique que Mathieu Amalric a peint La Chambre bleue, son dernier long-métrage de fiction présenté dans la Sélection d’Un Certain Regard.
Pour vous, vêtus de l’atmosphère d’une nuit bleue de velours, trois Cannetons, Chloé Galibert-Lainé, Jim Gabaret et Claire Allouche, soutenus moralement et techniquement par Odile Chatirichvili, ont tenté d’approcher au plus près la couleur du film. La nuit fut courte et éprouvante ; nous espérons toutefois vous donner envie de rester éveillés pour découvrir le film en salles, toujours à l’affiche.

Un entretien avec le monteur du film, François Gédigier, sera bientôt mis en ligne en complément de cette discussion.

Musique: Blue Velvet interprété par Bobby Vinton.