[podcast]http://www.trensmissions.ens.fr/wordpress/wp-content/uploads/2012/05/3-DR000866.mp3[/podcast]

Alors que la crise financière a remis en cause la toute-puissance des marchés et les politiques de dérégulation, les citoyens n’ont jamais eu aussi peu confiance en l’Etat. A peine conjuré l’effondrement général on a vu divers gouvernements européens, ainsi que le Congrès américain, prôner à nouveau un Etat minimal. Pourquoi la crise n’a-t-elle pas eu raison du profond scepticisme à l’égard de l’Etat ?

Au « moins d’Etat » néolibéral, Philippe Aghion répond qu’il faut « plus d’Etat autrement ». La mondialisation et la révolution des technologies de l’information nous obligent à réaffirmer le rôle de la puissance publique mais en la réinventant. Etat qui intervient dans la croissance et l’innovation, Etat garant du contrat social, Etat protecteur dans un monde plus incertain, Etat impartial : telles sont les lignes de force du nouveau pacte social-démocrate.

 

Les derniers numéros de cette émission :

Rejoignez la conversation