Discours introductif

Le doux martèlement d’une pluie sur une vitre. L’eau, ce mot si simple cache une molécule elle-même de forme très simple : un atome d’oxygène et deux atomes d’hydrogènes.
Et pourtant, l’eau ne se laisse pas marcher sur les pieds par tant de simplicité. Des mystères l’entourent encore en grand nombre.
L’un de ces mystères est sur la vie même de l’eau. Cette description moléculaire en apparence simple est en fait un présentoir pour des formations différentes, j’entends par là, différents types d’eau.

Camille Risi est chercheuse au Laboratoire de Météorologie Dynamique à Paris. Elle a reçu en 2016 la médaille de bronze du CNRS pour ses travaux.

Rejoignez la conversation