Le 8 juillet, dans la chapelle des Pénitents blancs, Marion Barlet était spectatrice de Blanche Neige, Histoire d’un Prince, de Michel Raskine. Une fable désabusée, une féérie décadente, où Blanche Neige grandit, le prince vieillit, le couple se déchire…

Découvrez sa présentation de la pièce, et sa critique !

Rejoignez la conversation