Qu’il s’agisse d’un feu de camp et d’une roulotte au milieu des bois, de la chaleur confortable du foyer ou d’une ville hostile mais pourtant aimée et connue, la maison est au coeur de la musique folk. De Earl Scruggs aux Pogues en passant par Elizabeth Cotten, Folk Me Harder revient sur ce motif central et polymorphe, tour à tour s’incarnant dans le mal du pays ou dans la quiétude de l’habitat.Editeurs : Camille Neufville, Nicolas Delaffon, Pierre Brossard

Rejoignez la conversation