Au programme de ce deuxième épisode du Film Etait Presque Parfait : colonialistes en habits de lumière, néo-nazis mélomanes et génocidaires à lunettes…
Vous découvrirez aussi un extrait de notre entretien exclusif avec Philippe Bober, le producteur français d’Ulrich Seidl, qui nous plonge dans les abîmes des sous-sols autrichiens.
Quant à nos trois critiques du jour, Anouk, Alfred et Chloé, ils se laissent emporter par les enjeux brûlants des documentaires de Joshua Oppenheimer (The Look of Silence), Hubert Sauper (Nous Venons en Amis) et Ulrich Seidl (Sous Sols) au point qu’ils refusent de rendre l’antenne!

Rejoignez la conversation