On s’est attaqué au plus beau métro du monde… Et à Saint Petersbourg, la neige tombe pour panser de coton le pauvre monde.

Rejoignez la conversation