Lorsque la cigogne, oiseau migrateur, rencontre une autruche, dont chacun connaît la politique : « Plutôt que de s’abandonner aux vents mauvais, elle s’abstient, plongeant sa tête dans le sol »
Une fable en alexandrins dont M. Antoine Buéno est le héros.

Rejoignez la conversation